Déjà inscrit ?

Sexe avec les petits seins de maman

Sexe avec les petits seins de maman

J'aime ma mère et maintenant, je l'adore encore plus. Ses petits seins, son cul, sa bouche, son vagin, tout me plait, et surtout, j'ai goûté à tout. Je vous raconte notre histoire de sexe dans ce récit coquin.

Ma mère de 35 ans déteste avoir la poitrine plate, mais j'adore ses petits seins. Maman est très jolie, elle mesure 159 cm et pèse seulement 52 kilos. Elle est grande et mince comme une joueuse de basket-ball. Elle porte des robes de taille un et deux et porte un soutien-gorge rembourré de 85 C. Elle n'a pas vraiment besoin de soutien-gorge mais elle aime porter des soutiens-gorge sexy en dentelle de toute façon. Elle aime les culottes assorties et presque toutes ses culottes sont aussi des strings.

L'état de maman a empiré quand papa nous a quittés pour une femme de vingt-cinq ans avec de gros seins. Je dois passer une fin de semaine par mois chez eux, alors je sais qu'elle porte un soutien-gorge 95E parce que je les ai vérifiés dans le panier de la salle de bain. Elle est assez gentille et assez jolie mais elle a l'air grosse par rapport à maman. Tout ce qu'elle porte montre un décolleté et beaucoup de décolleté aussi, non pas que ça me dérange de regarder si elle va me le montrer.

Ma belle-mère ne porte qu'une grosse chemise boutonnée dans la maison et elle n'a généralement que quelques boutons reliés sous ses gros seins. Papa était plus discret autour de moi, mais dernièrement, il s'est mis à saisir une poignée de seins juste devant moi. À plus d'une occasion, j'ai pu voir son sein entier dans sa main, sa grande aréole et son gros mamelon aussi. Elle en a ri, mais à quinze ans, j'étais très impressionnable.

Puis, il y a quelques mois, ma belle-mère a commencé à se pencher devant moi ou à se lever pour que sa chemise monte assez haut pour me montrer sa chatte et ses fesses. J'ai remarqué qu'elle le faisait plus souvent quand papa n'était pas là, mais elle le faisait aussi devant lui. Il me regardait, riait, et puis il lui donnait une claque sur le cul.

Le mois dernier, elle m'a vu dans la salle de bain en train de me brosser les dents et elle est entrée. Elle a fait tomber la chemise et a grimpé dans la baignoire avant d'ouvrir l'eau. Elle n'arrêtait pas de me poser des questions auxquelles je devais répondre et bien sûr, je la regardais pendant que j'y répondais. Elle voulait savoir si j'avais déjà eu des relations sexuelles (non), si j'aimais les gros seins (non), et ensuite si j'étais gay (non). Je lui ai dit que j'aimais les petits seins de ma mère. Elle m'a demandé si je les avais déjà vus (non). Puis elle m'a suggéré de faire une comparaison et de commencer par sentir ses gros seins et ensuite d'essayer de sentir les petits seins de ma mère pour voir lesquels je préférais vraiment. Elle m'a aussi suggéré de trouver une fille à la poitrine moyenne et de sentir ses seins aussi.

Je me suis donc assise sur le sol à côté de la baignoire et j'ai joué avec ses seins pendant toute la demi-heure. Elle m'a dit de les savonner et de les laver pendant que j'y étais. Quand elle m'a suggéré que je tombais de sa chatte pendant que j'étais là, j'ai décidé que je devais le faire. Après tout, c'est elle qui me l'a proposé. J'ai donc passé la demi-heure suivante à fouiller son vagin avec mes doigts, à trouver son clitoris et à sonder son anus aussi. Elle m'a expliqué des choses sur le sexe dont je n'avais jamais entendu parler. Elle a parlé de mon père qui baisait sa bouche, sa chatte rousse, son trou du cul, et même ses seins. Elle a parlé de lui faire des fellations et de le branler avec sa main. J'ai beaucoup appris ce jour-là. J'ai aussi appris que j'aimais aussi les gros nichons. Elle m'a dit que chaque fois que je venais pour une visite, mon père allait nous donner quelques heures seuls ensemble et que nous pourrions parler ou faire tout ce que je voulais. Elle parlait évidemment de sexe. Nous aurions deux heures à chaque visite pour parler de sexe ou pour avoir des relations sexuelles si je le voulais. Ouah !

Quand papa m'a ramené chez maman, ma belle-mère est venue à l'intérieur avec moi. Papa n'est pas autorisé à entrer dans la maison parce qu'un juge l'a dit. Étonnamment, ma belle-mère a raconté à maman l'heure que nous avions passée dans la baignoire. Elle a ensuite suggéré à maman de m'accorder le même privilège avec son corps. Elle m'a expliqué que j'étais profondément intéressée et que j'avais désespérément besoin de véritables informations sexuelles. Elle a dit qu'entre maman et elle, je devrais avoir un bon départ et que je ne me laisserais pas égarer par les crétins avec qui je traîne à l'école. Puis elle a dit à maman que j'étais encore totalement vierge mais qu'elle m'avait dit que je pouvais avoir n'importe quel type de sexe avec elle que je voulais, la prochaine fois que je lui rendrais visite. Maman l'a gracieusement remerciée pour l'information et l'a accompagnée jusqu'à la porte. Ils ont parlé encore quelques minutes avant que ma belle-mère ne parte. Je dois vous dire que depuis ce premier épisode je baise avec des femmes matures et je m'arrange pour trouver des femms matures et sexy en webcam ici.

Je ne savais pas à quoi m'attendre quand maman est revenue.

Maman a dit : "Alors tu veux jouer avec mes petits seins pendant une heure ou deux dans la baignoire ?"

Cela ressemblait à une invitation pour moi, alors j'ai répondu : " Oui, je le ferais. J'ai toujours aimé tes seins, maman."

Elle sourit et dit : " Je sais, ma chère, et vous êtes peut-être la seule. Je ne les ai jamais aimés. J'ai toujours voulu des plus grands et évidemment ton père en voulait aussi."

Elle m'a pris la main et m'a demandé : " Shell, on va dans la salle de bain ou on saute l'eau et on va dans ma chambre ? Dans les deux cas, tu peux jouer avec eux aussi longtemps que tu veux."

J'ai dit : "Je dois jouer avec sa chatte aussi."

Elle sourit et dit : " Je sais que tu as joué avec sa chatte et qu'elle t'a offert du sexe aussi lors de ta prochaine visite. Eh bien je peux t'offrir tout ça et tu n'as pas à attendre une visite... tu vis ici."

Nous sommes allés directement dans sa chambre. Maman m'a fait asseoir sur son lit et a ensuite retiré ses vêtements lentement pour moi afin que je puisse profiter de son spectacle. Elle a enlevé son chemisier mais pas son soutien-gorge. Elle a enlevé son pantalon et sa culotte, mais pas son soutien-gorge. Elle gardait le meilleur pour la fin. Maman s'est assise sur le lit et m'a fait déshabiller pour elle. J'étais tellement excité que je me suis déshabillé aussi vite que j'ai pu. Ce n'était pas ce que maman avait en tête, mais une fois que j'étais nu, il n'y avait rien d'autre à faire que de me mettre sur le lit avec maman.

Comme elle portait encore son soutien-gorge rembourré, j'ai foncé sur sa chatte. Cela l'a surprise mais elle a ouvert ses jambes pour me donner un meilleur accès. La chatte de maman était super. Elle n'était pas aussi bouffie que la chatte de ma belle-mère et elle était plus serrée et plus humide aussi. Maman s'est fait raser la chatte en chauve aussi. Comme je continuais à la malmener, maman a commencé à se détendre et à s'ouvrir davantage. Elle a même commencé à me parler de sexe quand je la sentais. Maman a commencé à me dire ce que je faisais de mal et ce qui lui faisait du bien, tout comme ma belle-mère l'avait fait. Je l'ai fait seulement pour voir si elle me dirait les mêmes choses, à peu près comme elle l'a fait. Elles aimaient toutes les deux se faire frotter doucement le clitoris avec un doigt humide qui venait d'être dans leur chatte depuis un certain temps. Finalement, je suis descendue et j'ai commencé à donner à ma mère du sexe oral, comme ma belle-mère me l'avait appris, et ça a bien marché. Maman a gémi en un rien de temps pendant que je lui mettais la langue dans le clito et que je lui léchais la fente. En un rien de temps, je lui ai aussi glissé un doigt humide dans les fesses et elle n'a même pas objecté.

Maman avait dit qu'elle pouvait aussi m'offrir du sexe alors j'ai rampé sur mes genoux jusqu'à ce que ma bite soit juste à côté de sa chatte et ensuite dedans. Maman a juste fermé les yeux. Quand je l'ai enfoncée jusqu'au bout, maman a cambré son dos, a levé son cul et m'a poussé vers le haut. Après quelques fois, j'ai glissé ma main sous son dos et j'ai détaché son soutien-gorge. Les yeux encore fermés, maman a coopéré quand j'ai soulevé le soutien-gorge de ses seins, levé ses bras et l'ai jeté sur le sol en dessous.

Elle n'avait vraiment pas de seins. Tout ce qu'elle avait, c'était deux tétons durs comme de la pierre qui sortaient de sa cage thoracique. Je me suis penché et je les ai embrassés, puis je les ai sucés en la baisant. Lui sucer les tétons était bien mieux que sucer les tétons de ma belle-mère. Maman prenait son pied en me suçant les tétons...ou c'était que je la baisais...peut-être les deux...je sais que c'était le cas.

Maman s'est mise à gémir plus fort et à trembler de temps en temps pendant que son orgasme passait à la vitesse supérieure. Elle s'est mise à souffler et à haleter. Puis elle a poussé de courts cris quand mon sperme lui est rentré dedans. Elle a tiré mes lèvres jusqu'à son mamelon et a enroulé ses bras et ses jambes autour de moi.

Maman a crié : " Suce-les, bébé. Suce tout ce que tu veux aussi. Je sais maintenant à quel point tu aimes mes petits seins."

J'ai répondu : " Oui ! J'adore tes seins, maman. Je les ai toujours aimés."

Maman a demandé : "Mieux que les beaux gros seins de ta belle-mère ?"

J'ai souri et j'ai répondu : " Ouais ! Encore mieux que le sien."

Maman a ensuite demandé : "Alors, comment était le sexe ?"

J'ai dit : "Tu ne peux pas croire à quel point c'était bon."

 Maman a répondu : "Oh oui, je peux !"

Quelle femme pour votre cam sexy ?